Nouveaux champions du monde à la Blizzcon, fraîchement vainqueurs de la GCWC, les joueurs de Ballistix semblent voués à un bel avenir dans l’eSport. Après la domination mondiale de l’équipe MVP Black, dont la fin fut marquée par la victoire de Tempest durant la seconde saison de la Super League, c’est maintenant au tour de l’équipe Ballistix de briller.

divider_sml.png

La Corée du Sud : grande championne eSport Heroes of the Storm

Même si les grands vainqueurs des tournois d’Heroes of the Storm changent au fil du temps, l’équipe gagnante fut systématiquement coréenne durant les mondiaux de 2016. Seule l’équipe chinoise Zero Panda a réussi à atteindre l’upper bracket lors de la GCWC mais il y a fort à parier que cela n’aurait pas été le cas si elle était tombée contre MVP Black au lieu de Team Dignitas, comme ce fut le cas pour l’équipe SPT.

MVP Black, Spring

Tempest, Summer

Ballistix, Fall

Team Dignitas qui d’ailleurs peine à s’imposer face à l’Asie. Notre équipe fétiche européenne a des résultats en dent de scie, à l’instar d’autres équipes européennes. La faute à une mauvaise stabilité dans les rosters? Pour rappel, après s’être séparée de Wubby, l’équipe a laborieusement remonté la pente jusqu’à atteindre un très bon niveau sur la scène internationale. Malheureusement, AlexTheProg a quitté l’équipe avant la Blizzcon, jugeant la pression trop importante. Il y a peu, c’est notre frenchy JayPL qui se confiait sur Twitlonger, déclarant que lui aussi souffrait trop de la pression générée par l’eSport et des renoncements que ce type de vie impliquait.

Nos équipes européennes ne seraient donc pas taillées pour la scène internationale, et pour faire face à des joueurs redoutables qui arrivent plus facilement à mettre leur vie privée entre parenthèse et à gérer la pression ? Peut-être aussi que la scène eSport, encore très jeune, ne permet pas un encadrement suffisant de nos équipes en Europe là où la Corée du sud fait figure de pionnière ? Ces questions restent en suspens. Reste qu’à l’heure actuelle, les équipes européennes sont, avec les équipes chinoises, les plus prometteuses en termes de niveau et de compétences pour venir se frotter aux équipes coréennes.

divider_sml.png

L’amitié au cœur des victoires de Ballistix

Pour les joueurs de Ballistix, leur série de victoire serait étroitement liée à leur solide amitié. Dans l’interview qu’ils ont accordée à notre confrère Dorazion, Noblesse se rappelle du powerslide qu’il a réalisé avec ETC dans un bush, à l’aveugle, par pur feeling. Non seulement son intuition fut juste (les joueurs ennemis étaient là), mais son équipe lui a également fait confiance, et a donc eu la réactivité nécessaire pour « transformer l’essai ». La bonne synergie qui opère entre les joueurs de Ballistix est donc à la base de très belles actions.

Les joueurs de Ballistix insistent aussi sur le fait que leur force réside dans leur capacité à ne pas tilter. Si un membre de leur équipe fait une bourde, meurt, feed à la Impishou (je plaisante, n’allons pas jusque-là) et même si au final leur équipe perd à cause de ça, ils savent garder la tête froide.  Les erreurs seront analysées calmement, sans altérer aucunement leur amitié. De plus, ils déclarent ne pas avoir peur de perdre, ce qui supprime toute pression inutile. Facile, me direz-vous, quand on ne perd quasiment jamais. Reste qu’ils déclarent ne pas souffrir de la pression engendrée par leur place de « meilleure équipe du monde », et que les émotions qui découlent de la compétition sont « purement positives ».

Nous sommes assez loin du ressenti de nos joueurs européens ou même des joueurs de MVP Black. Pourtant, selon les joueurs de Ballistix, les joueurs des équipes Fnatic, Zero Panda et MVP Black sont au même niveau et ont autant de chance de gagner qu’eux. Ils sont cependant moins sereins face aux joueurs des MVP Black, car ils restent les anciens champions du monde, et ont de surcroît une importante confiance en eux.

divider_sml.png

Comment nos équipes européennes pourraient s’améliorer ?

Tout semble une fois de plus tourner autour de la mentalité d’acier qu’un joueur doit avoir. sCsC précise que, même en prenant du retard en début de partie, il faut savoir rester efficace, patient, ne pas paniquer, faire les choses petit à petit, étapes par étapes et ne pas foncer tête baissée. Ses propos font échos à ceux tenus par Gemini, le capitaine de l’équipe chinoise Zero Panda. Celui-ci déclarait récemment que le plus dur pour une équipe, c’est de revenir alors que l’on a accumulé du retard.

Gemini a également ajouté que les équipes EU et NA n’étaient pas assez agressives, un défaut qu’ils avaient aussi avant. Rester dans une position trop défensive ne permet pas de gagner contrer les Coréens. Gemini déclare que « les équipes coréennes essaieront toujours de vous intimider, durant toute la partie. Vous devez vous dresser face à eux et répondre de manière tout aussi agressive ».

Il n’y a plus qu’à espérer que nos équipes européennes nous reviennent en pleine forme, prêtes à en découdre.  Un jour, nous vaincrons !