L’ogre à deux tête du Marteau du Crépuscule a beau avoir à la fois plus de charme et d’intellect que n’importe quel autre héros du Nexus, il n’en reste pas moins boudé par la majorité. Les professionnels ne prenant plus la peine de bannir la moindre de ses têtes lors du HGC, Cho’Gall risque de rapidement passer derrière Bourbie dans le classement des héros les plus effrayants de Heroes of the Storm.

Mais les choses pourraient prendre un tournant inattendu d’ici la fin de l’année, grâce aux récents choix de certaines des meilleures équipes du monde. Le mastodonte bicéphale retrouve vigueur et vitalité en Corée. Certaines de ses récentes prouesses pourraient faire de lui la nouvelle star du pays du matin calme, mais pour combien de temps ?

divider_sml.png

CHO’GALL AUJOURD’HUI

Durant la première moitié de 2017, Cho’Gall s’est construit une fragile réputation en ne totalisant qu’une unique victoire pour 6 défaites dans les affrontements au sommet du HGC. Les plus habiles en mathématiques auront noté un taux de victoire  d’environ 14.3% couplé à un taux de sélection inférieur à 1%, et les meilleurs stratèges douteront alors de l’utilité de l’ogre magi sur un champs de bataille.

Mais il semblerait que la Corée sache encore une fois mettre notre stratégie occidentale en déroute en inversant radicalement la tendance les derniers jours. Lors des deux dernières semaines, Cho’Gall a été sélectionné quatre fois et banni une fois en phase de draft, et le héros bicéphale a su remporter 3 manches sans montrer aucun signe de faiblesse. Les experts parleront de « EZ STOMP » : nous nous contenterons de souligner la facilité avec laquelle il a su déstabiliser l’adversaire.

Mais comment une telle métamophose peut avoir lieu si soudainement ? Quelle est la potion magique qui a rendu Cho’Gall 75% invincible depuis fin juin ?

divider_sml.png

L’ANGE GARDIEN DU CRÉPUSCULE

Le Panoramix du Nexus aurait revêtu rubans et capuche pour soutenir notre Aster-Obélix flambant neuf. Auriel semble en effet être la clé de la réussite Cho’Gall, mais fait plus difficilement la une des magazines que nos deux têtes velues, sans doute pour des raisons vestimentaires.

« Nous avions préparé Cho’Gall en entraînement pour le Laboratoire de Braxis, imaginez donc notre surprise quand BlossoM l’a sélectionné en premier, » déclare Lee « Rich » Jae-won de MVP Black dans une interview suivant la victoire 3-1 de son équipe contre Team BlossoM.

« Nous avons sélectionné Cho’Gall [pendant la manche suivante] parce que nous pensions que nous gagnerions dans n’importe quelle circonstance si nous parvenions à avoir Cho’Gall, » a-t-il affirmé. « Mais nous avons gagné si facilement qu’on dirait que le jeu en est arrivé à donner la victoire à l’équipe jouant Cho’Gall. »

Rich a ensuite ajouté qu’Auriel était la raison des prouesses de l’ogre. « Ca dépend bien évidemment des situations, mais puisqu’Auriel est extrêmement forte en ce moment, tout ce qui fonctionne bien avec elle en devient tout aussi efficace. »

 

Lee « HongCono » Dae-hyung de Tempest semble partager l’opinion de son compatriote : « Je pense que tant que Cho’Gall est soutenu par Auriel, ils ont leur place en Tier 1 – peu importe ce que vous prenez face à cette combinaison. Cela pourrait très bien provenir d’Auriel plutôt que de Cho’Gall. Auriel est juste forte à ce point. »

divider_sml.png

CONSEILS DE PRO

Voir Rich et HongCono entonner les louanges de Cho’Gall peut donner envie d’inviter son meilleur ami à partager son corps le temps d’une partie, mais restez prudents : ne peut pas bien jouer Cho’Gall qui veut. Choisissez le mauvais talent et vous verrez peut-être votre ogre rejoindre misérablement son marais squatté de créatures féeriques au lieu d’écraser des crânes par légions. C’est pourquoi les professionnels vous conseillent aujourd’hui quelques builds adaptés à la survie des phalanges de votre ogre.

Jouer Cho

selon Rich et Gondar

  • Niveau 1 : Peau calleuse
  • Niveau 4 : Uppercut
  • Niveau 7 : La rage au poing
  • Niveau 10 : Marteau du Crépuscule
  • Niveau 13 : Réaction runique
  • Niveau 16 : Poing ravageur
  • Niveau 20 : Faveur de C’thun

Jouer Gall

selon DDuDDu

  • Niveau 1 : Persécuteur
  • Niveau 4 : La bombe est larguée
  • Niveau 7 : Double peine
  • Niveau 10 : Néant distordu
  • Niveau 13 : Ombres ardentes
  • Niveau 16 : Explosion assourdissante
  • Niveau 20 : Néant instable

Gardez à l’esprit que Cho’Gall peut, selon les professionnels, être joué différemment. Sake de MVP Black préfère d’ailleurs se concentrer sur l’Orbe funeste lors de ses choix de talents. Cho étant toujours le responsable des morts du personnage, les joueurs de Gall peuvent s’adonner à ces fantaisies.

divider_sml.png

CHO IS LOVE, GALL IS LIFE

Est-ce que cette récente mode se confirmera dans les mois à venir ? Pourrons-nous voir un Cho’Gall en grande finale du HGC lors de la BlizzCon 2017 ?

Rien n’est moins sûr. La dépendance de l’ogre quant à la couronne d’Auriel risque de le faire sombrer à nouveau dans les tréfons du Tier 4. La moindre faiblesse de l’archange se répercutera directement sur son taux de victoire, et des nouveaux personnages comme Malthaël n’aident pas. Leoric et Grisetête donnent déjà suffisamment de fil à retordre à Cho’Gall de par leurs capacités et leur popularité : la situation risque de rester difficile pendant encore quelques temps pour les acolytes de C’thun.

Vous pourrez de toute manière observer sa progression ou sa déchéance au sein de la scène professionnelle directement sur GameWardTV, avec les rencontres du HGC à venir !

Source : Site Esport Heroes of the Storm