(pour un maximum de visibilité internationale cet article sera partiellement traduit en anglais)

Le Mid Season Brawl s’est à peine achevé, que le responsable esport de Blizzard Sam Braithwaite (Sam Respiration-Attente) a annoncé une nouvelle mesure radicale pour revaloriser la région d’Amérique du Nord (NA).

divider_sml.png

Un continent en retard
(A retarded continent)

N’en déplaise aux devins (DeBeers), Sam est arrivé à un constat sans équivoque. Loin d’avoir 5 métas d’avance, les joueurs NA de Heroes of the Storm (HotS) seraient en retard sur les autres régions du monde. Un retard accumulé au cours des deux dernières années et qui reposerait sur une erreur de traduction. En effet, les Nord-Américains considèrent HotS moins comme un esport sérieux (serious esport) que comme un jeu (a game).

La victoire de Cloud9 au HGC de 2015 apparaît alors comme un accident, peut être même un bug informatique. En même temps, une compo’ Abathur-Murky (Abathur-Bourbie … No, it’s the contraire).

divider_sml.png

Les meilleurs en charge des NA
(Mayors are charged with NA)

Pour en finir avec les viles moqueries des régions EU, KR, CN, SA, … Sam propose une solution simple (Simple Plan). Les équipes compétitives des autres continents devront prendre en stage de coaching un joueur Nord-Américain pour lui faire redécouvrir les bases de l’esport : les différents rôles, les objectifs, la différence entre les alliés et les adversaires, …

Zuna en dicussion avec un joueur asiatique

La question des termes techniques demeurant obscurs à bien des joueurs, sera retraduite en américain.
Carry –> Carrie –> Dental cavity
Bush –> Bouche –> Mouth
Core –> Coeur –> Heart

Une décision qui est loin de faire l’unanimité parmi les professionnels. Ainsi Schwimpi a réclamé un dédommagement financier (fiscal optimization), Merryday va faire grève (make graves) et haMtarO, le joueur sud-américain, menace de faire un génocide de cochons d’Inde (pigs from India … No, guinea pigs … Non, pas de Guinée : d’Inde).

Sam et Blizzard songent d’ailleurs à étendre le système aux équipes d’Open Division. Interrogée, Jomochiro fait preuve d’une certaine réticence : « Notre équipe se mange déjà Moutarn (eat with mustard), si l’on rajoute un joueur NA, nos chances de victoire s’amenuisent« .

divider_sml.png

Un premier coup
qui pourrait se reproduire
(… first date which can f*ck itself
and have babies)

Si la mesure est peu appréciée des pro’ et des semi-pros, elle pourrait avoir des déclinaisons pour les autres régions. Parmi les fichiers de Blizzard, on a vu en projet le même système mais à d’autres faims … feints … F1 … (Ends). Les Coréens seraient assignés à des stages de modestie, les Russes à des stages de politesse, les Européens et surtout les Français à des stages d’anglais (English lessons).

Les joueurs Nord-Américains attendent impatiemment de pouvoir accueillir à leur tour leurs adversaires mais néanmoins comparses de jeu, pour leur apprendre quelques valeurs d’usages. Un joueur états-unien nous confiait sous couvert d’anonymat « We’re gonna beat them hard, these little pieces of sh*t » que l’on peut traduire par « On va les accueillir avec du bon beat et du hard-rock, ces petites pièces de résine de cannabis » … Un beau programme en perspective.

Article parodique