Si comme moi, vous suivez un minimum la scène compétitive amateur ou pro, vous vous êtes sûrement déjà posé la question : mais comment tout ce beau jeu fonctionne-t-il en interne ?

Aujourd’hui, on se penche sur le rôle de shotcaller.

Tout d’abord, qu’est ce que c’est ?

Et bien, pour faire simple, le shotcaller est le maillon décisionnaire dans le jeu. C’est lui qui va ordonner quoi faire, quand et comment et les quatre autres doivent lui obéir au doigt et à la souris. Dans un jeu aussi stratégique et teamplay tel que Heroes, son rôle prend tout son sens.

Le shotcaller doit être impérativement écouté, surtout sur la scène professionnelle.

Un ou plusieurs shotcallers ?

Une game d’Hots se joue sur deux tableaux prinicpaux : la micro et la macro (timings des camps, objectifs, gestion des lanes, etc). Le shotcaller doit donc gérer ces deux aspects tout en étant à cent pour cent investi dans l’instant présent. Autant dire qu’il doit être un sacré multitâche, en plus d’assumer une énorme responsabilité.

À titre d’exemple, Tricked Esport fonctionne avec un shotcaller unique – AlexTheProG. Cela peut marcher si le shotcaller est excellent, mais le désavantage de ce système est que les autres joueurs ont très peu de liberté individuelle – et cela peut, à mon avis, soulever quelques problèmes d’égo, d’autant plus à très haut niveau.

À l’inverse, les Fnatics carburent avec deux shotcallers, un sur la macro –QuackNiix– pour invade, push, etc – et un autre pour la micro – Breez.

Il est intéressant de noter que le shotcaller micro occupe généralement le poste de tank ; plutôt logique quand il s’agit d’engager, quand et sur qui. Quant au shotcaller macro, il n’a pas de rôle spécifique sur le poste en jeu – il peut être heal ou flex ou carry – mais il doit impérativement posséder une excellente vision de jeu.

Pour finir, notons que même dans le cas d’un système de deux shotcallers la décision de l’un, en cas de conflit, sera prioritaire.

divider_sml.png

Suivre quelqu’un jusqu’au au bout du Nexus, voire jusqu’aux HGC, ça vous tente ?

N’hésitez pas à nous parler de votre propre expérience en team dans les commentaires.

Merci aux copains qui ont eu la gentillesse de m’apporter des précisions dans le cadre de mes recherches.

Retrouvez nous le 4 novembre à Paris