Abathur, maître des évolutions de l’Essaim de Kerrigan, a toujours hérité de l’étiquette « Très Difficile à jouer » dans les menus du jeu. Incarner un gastéropode dans une arène au milieu de démons primordiaux, de maîtres des éléments destructeurs et d’épéistes experts peut paraître intimidant, mais vous verrez bientôt que c’est loin d’être le cas. Vous trouverez dans cet article quelques bonnes pratiques à appliquer pour prendre votre revanche sur la chaîne alimentaire.

Divider_SkyShapes.png

DEVENEZ MULTITÂCHE

Vous n’êtes plus un simple personnage : vous êtes une larve. À l’image d’un joueur des Vikings Perdus qui doit gérer trois individus, vous devez vous préparer à vous charger, en moyenne, de 4 Héros, 21 serviteurs et 1 à 2 locustes. Entraînez votre cerveau à partager votre attention, et ce, y compris en dehors de vos sessions de jeu. Brossez-vous les dents sous la douche, cuisinez en regardant GameWardTV, lisez les derniers patch notes en réunion ou lancez-vous dans les jeux de casino pendant les temps de chargement entre deux victoires consécutives. Votre compte en banque pourra même profiter de votre jeu d’Abathur.

divider_sml.png

ADAPTEZ-VOUS

Voyez votre équipe comme un être vivant constitué de 5 joueurs. Des Assassins en tant que muscles, des Guerriers en guise d’os, des Soutiens à la place des organes. Un Abathur au niveau 1 est une cellule souche, et n’attend que vos instructions pour commencer à évoluer. Spécialisez-vous dans votre carapace pour remplir le rôle d’ange gardien, ou dans vos locustes pour apporter cette force de push tant enviée. Libre à vous de devenir le cœur battant d’un marathonien champion du monde, ou l’appendice d’une masse de muscles informes.

divider_sml.png

OBSERVEZ

Bien souvent les nids toxiques sont considérés comme un simple moyen de piéger les assassins les plus envieux de vous badigeonner de beurre d’escargot, mais les employer ainsi dans l’unique but de passer sur GameWard dans la prochaine compilation de moments WTF est bien dommage. Placez-les partout : que ce soit aux milieux de couloirs ou dans les bushes, et couvrez le plus de terrain possible. En plus de vous octroyer une effroyable vision du champs de bataille, cela risque d’agacer rapidement les adversaires essayant d’effectuer discrètement leurs rotations. Avec un peu de chance, cette Nova pourrait finir par casser sa souris de rage et vous faire gagner la partie.

divider_sml.png

COLLECTEZ

Abathur ne brillera jamais en haltérophilie ni au 100 mètres (nous ne sommes même pas certains qu’il ait rampé lui-même plus de 100m au cours de sa vie). Vous devrez donc exploiter au mieux ce corps flasque de rêve, et ce en faisant acte de présence. Un bon joueur d’Abathur peut se charger de collecter l’expérience de deux à trois voies en s’appliquant. Son symbiote lui offre la capacité d’obtenir l’expérience des serviteurs ennemis mourant à proximité de son hôte, et son enveloppe corporelle même permet de moissonner ces doux nombres jaunes. Placez-vous donc dans un bush de la voie la plus dégagée de menace, gardez le sixième commandement à l’esprit, et utilisez votre symbiote pour vous charger des autres voies.

divider_sml.png

DIRIGEZ

Les deuxième et troisième commandements vous amèneront souvent à remplir un rôle supplémentaire : celui de conscience pour votre équipe. Alors que vos partenaires de jeu sont cantonnés à leurs enveloppes charnelles pour les 20 prochaines minutes, vos nids toxiques et votre esprit d’analyse zerg vous octroient une vision de jeu proche de celle de Johnny Depp dans Transcendance. Les meilleurs joueurs d’Abathur sauront à tout moment ce que font ses ennemis, et doit en profiter pour guider les muscles et os dans l’Idole adverse.

divider_sml.png

SURVIVEZ

Un bon Abathur est un Abathur vivant. Aussi, commencez chaque partie dans l’optique de ne pas mourir une seule fois, voire de ne pas apparaître une fois sur l’écran d’un ennemi. Un bon Abathur saura faire le compromis entre la survie et le quatrième commandement : il saura quand visiter un bush de voie et sera conscient des équipes de recherche ennemies. Un excellent Abathur pourra le faire contre une équipe contenant Valeera, Nova, Zeratul.

divider_sml.png

RAISONNEZ

Soyez à l’image de votre personnage : une masse pensante. Vous n’aurez jamais l’occasion de tenter les remontées en 1v5 (ni même en 1v1, voire en 1v0.25) de toute façon : inutile de jouer les héros. Profitez de votre situation confortable de superviseur et de coach pour analyser au mieux chaque situation. Laissez les bras s’occuper de la sale besogne et concentrez-vous sur votre jeu d’échecs.

divider_sml.png

ACCEPTEZ VOTRE CONDITION

Vous êtes une limace extra-terrestre. Ce n’est pas agréable à entendre, mais vos partenaires vous le rappelleront. Même si vous parvenez à dominer les scores de dégâts et l’expérience rapportée, vous serez la personne à blâmer si les choses se passent mal. Après tout, vous restez confortablement caché et laissez vos pauvres alliés jouer en infériorité numérique, le tout en étant désavantagé au niveau de l’esthétique physique. Vous serez responsable des problèmes, mais jamais des progrès, un peu comme si vous étiez l’ex de votre équipe.

divider_sml.png

COMMUNIQUEZ

Entre deux combos « A, Z, E, A, A, R« , vous aurez environ 4 secondes pour placer vos mines. En tant que joueur zerg, vous devriez exécuter au moins 250 actions par minutes. En considérant que vous disposez de 3 nids toxiques dans le pire des cas, le travail devrait être fait en 0.72 secondes. Cela vous laisse 3.28 secondes de flottement : de quoi boire un coup, écrire un article GameWard, instaurer la paix dans le monde et signaler à votre Nova qu’elle ne peut pas se charger seule de l’Archange du laboratoire de Braxis. N’ayez donc pas peur d’utiliser le chat et de laisser votre équipe approcher votre démarche de réflexion.

divider_sml.png

OUBLIEZ PRONOMS ET ARTICLES

10 commandements, c’est long. Aussi pouvons-nous suggérer que les meilleurs joueurs d’Abathur devront oublier les règles de grammaire élémentaires pour fusionner avec l’élu de leur cœur. Oubliez donc pronoms et articles, et concentrez-vous uniquement sur des noms multisyllabiques et des adjectifs épithètes, dans l’optique de vous exprimer comme un prototype de GPS des années 2000.

Divider_SkyShapes.png

Vous voilà prêt(e) à « ne rien faire » selon certains, servir l’Essaim selon d’autres. Si vous avez l’estomac solide, l’esprit vif, les doigts agiles et un clic droit de souris inutilisable, n’hésitez pas à lui donner sa chance.

GameWard ne pourra pas être tenu responsable des licenciements liés à la lecture de patch notes en réunion, ni des mauvais moves orchestrés après la lecture de cet article. Je suis rédacteur, pas joueur professionnel.