Dans un article publié récemment, RallyJaffa a décrété que l’Europe avait la scène eSport la plus saine, suivie par l’Amérique du Nord, puis par la Corée et la Chine.

RallyJaffa, ou Jeon Young Jae, est tombé amoureux d’Heroes of the Storm il y a peu, en commençant à y jouer en avril. Il a alors voulu endiguer le lent déclin du jeu en participant davantage à la scène Heroes, notamment en écrivant sur la scène coréenne. Pour rappel, RallyJaffa est un Sud-Coréen très actif sur Heroes of the Storm, qui glane informations et interviews de joueurs professionnels coréens et qui traduit ensuite les informations importantes de son pays en anglais sur reddit ou sur son blog. Depuis peu, il est même devenu spécialiste en communication pour l’équipe Tempo Storm.

divider_sml.png

Dans l’interview qu’il a donnée pour gosugamers, RallyJaffa revient sur le jeu Heroes of the Storm et sur les principales différences qui existent entre les différentes scènes.

Selon RallyJaffa, « il devient de plus en plus difficile d’identifier les différences entre les principales régions (c.-à-d., Amérique du Nord, Europe, Chine et Corée) en termes d’exposition, de stabilité financière et d’infrastructures. Chaque région a son jeu de prédilection. La Chine a la plus grande scène League of Legends, la Corée a la plus grande scène Starcraft II, l’Amérique du Nord a la plus grande scène Halo », et l’Europe a la meilleure scène Counter-Strike : Global Offensive (bon, le dernier point, c’est moi qui l’ai rajouté car il avait donné un exemple pour tout le monde sauf l’Europe).

mYinsanity à Tours pour la DreamHack lors des Summer. mYinsanity est l’une des équipes avec le roster le plus stable de la scène compétitive Heroes. 

Il ajoute que « si on doit parler plus spécifiquement d’Heroes of the Storm, c’est l’Europe qui a la scène la plus saine, suivie par l’Amérique du Nord, suivie par la Corée et la Chine. La domination asiatique sur Heroes provient principalement du fait que la plupart des organisations Heroes occidentales ne savent pas comment construire et gérer une équipe performante ».

divider_sml.png

 

Comment améliorer l’eSport Heroes ?

« Les compétitions Heroes of the Storm devraient passer à un format de league pour chaque région et par saison, ou permettre des tournois internationaux fréquents avec des circuits beaucoup plus variés pour obtenir des places à ces tournois internationaux. Le format actuel est financièrement trop dur pour la grande majorité des équipes professionnelles et il ne parviendra pas à favoriser la croissance d’une scène véritablement durable. »

divider_sml.png

Quel est le rôle de RallyJaffa dans l’équipe coréenne Tempest ?

« Personne dans l’équipe Tempest n’avait la moindre idée de la façon de se vendre à des sponsors potentiels ou de négocier avec des tierces parties, et ils savaient encore moins parler anglais. J’ai donc décidé de leur offrir mon aide à titre gratuit. » Depuis RallyJaffa a œuvré pour le rapprochement de Tempest avec Tempo Storm. À la demande des joueurs, il les a suivis chez Tempo Storm pour leur permettre de dépasser la barrière de la langue et éviter toute mauvaise communication, d’où son nouveau rôle de spécialiste en communication.

divider_sml.png

Quel est le but ultime de RallyJaffa?

« Sur le court terme, réussir à être financièrement autonome tout en étant principalement dévolu à Heroes of the Storm.

Sur le long terme, aider Heroes à se développer jusqu’à ce que le jeu dépasse un jour League of Legends et DotA 2. Vous pouvez rire, mais les objectifs sur le long terme paraissent rarement réalistes quand on les énonce. »

De notre côté, chez Gameward, on souhaite de tout notre cœur que cet objectif soit atteint !