« Le sport consiste à déléguer au corps quelques-unes des vertus les plus fortes de l’âme : l’énergie, l’audace, la patience. C’est le contraire de la maladie. »
– Jean Giraudoux, Le Sport, Notes et maximes, 1928

Ce que vous venez de lire est une citation figurant sur le rapport officiel intermédiaire « eSport – La pratique compétitive du jeu vidéo » remis par les deux parlementaires Rudy Salles et Jérôme Durain à Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat au Numérique, avant que le Sénat n’examine la proposition de loi pour une République Numérique. Vous l’aurez compris, l’eSport grandit et fait sa place dans la législation française ! Mais quels sont les enjeux concrets dont nous parlons ici ?

Pour faire court, la validation de cette loi permettrait :

  • une clarification du statut social des joueurs professionnels
  • un développement du secteur en France
  • un déroulement équitable des compétitions
  • un encadrement afin d’éviter d’éventuelles fraudes lors des évènements d’eSport
  • une protection des jeunes joueurs de haut niveau
  • une meilleure diffusion de l’eSport à la télévision

De quoi ravir de nombreux adeptes de la communauté du sport électronique car, rappelons-le, les LAN et compétitions organisées jusqu’à aujourd’hui étaient tolérées bien que considérées comme illégales car classées parmi les jeux d’argent, bien qu’elles aient rassemblé 850 000 pratiquants et 4 millions de spectateurs l’an dernier en France !

Retrouvez ci-dessous l’infographie officielle du gouvernement pour présenter l’impact de cette loi numérique sur l’eSport, ainsi que l’intervention d’Axelle Lemaire au Meltdown de Paris ! Vous pouvez retrouver le rapport complet directement sur ce lien.

divider_sml.png

divider_sml.png

Axelle Lemaire au Meltdown de Paris après la remise du rapport sur le développement de l’eSport

Sources : France 3 région, eSport – La pratique compétitive du jeu vidéo