Votre condensé d’actualités sur les joueurs professionnels et les équipes de l’eSport Heroes of the Storm.

 mYinsanity lance une équipe d’Héroïnes of the Storm

Les femmes sont peu représentées dans l’eSport, c’est le moins que l’on puisse dire. Plutôt que de faire des équipes mixtes, certaines structures décident de créer des équipes entièrement féminines.  Ceci a d’ailleurs donné lieu à une première compétition 100% féminine de League of Legends fin décembre 2015. mYinsanity va donc se lancer dans l’aventure avec  le jeu Heroes of the Storm. Les allemandes Isabella “Squi” Kardinal, Genefra “Neffi” Pamin, Svenja “Plüschi” Renke, Jennifer “Jenna” Janczewski et Janna “Kitara” Zahnow composeront donc cette nouvelle équipe. Aucune d’entre elles ne semblent avoir un passé très axé Moba si ce n’est Plüschi, la capitaine d’équipe, et Jenna. Mais ne vendons pas trop vite la peau des ourses, nous en saurons plus après les avoir vu jouer.

divider_sml.png

 KingCaffeine annonce la formation d’une nouvelle équipe

L’ancien Cloud9 KingCaffeine nous annonce l’arrivée d’une nouvelle équipe appelée Crescendo sur la scène Nord-Américaine. Après la dissolution de l’équipe Cloud9, KingCaffeine désirait par-dessus tout continuer à jouer avec son coéquipier de longue date K1pro. Après avoir décliné plusieurs offres qui ne lui permettait pas de rester avec K1pro, il a décidé de créer sa propre équipe. Mike « Glaurung » Fisk , Francis « aPm » Gilbert-Brodeur et Kyle « Prismaticism » Belaiche ont donc été recrutés pour compléter l’équipe.

divider_sml.png

 La Power League a commencé

La saison 2 du tournoi de la communauté coréenne, la Power League, a commencé le 28 juin. Huit équipes coréennes, sorties des qualifications, participent à ce tournoi et vont se disputer 25 000 $ de cashprize ainsi que 2 places pour la prochaine Super League. Les quatre équipes de chaque groupe (A et B) vont s’affronter en Bo2. Les deux meilleures équipes de chaque groupe accèderont à un arbre à double élimination joué en Bo5. La finale sera en Bo7. Voici où en sont les équipes pour le moment :

Comme vous l’aurez constaté, les MVP Black ne participent pas à ce tournoi, comme ils l’avaient annoncé.

divider_sml.png

L’eSport en France

(c) David Alvarez

Cette comparaison amusante a été écrite dans un article du Monde : « Il y a désormais plus de joueurs de jeu vidéo professionnels en France que de footballeurs professionnels en Islande (une centaine) ». L’étude à la base de cette comparaison n’est qu’une ébauche pour commencer à mieux cerner le marché de l’eSport en France (les Français sous contrat avec des organisations eSport basées à l’étranger ne sont pas comptabilisés par exemple), mais il soulève un point important : le marché de l’eSport se développe de plus en plus et commence à concerner un nombre important de gens. Et c’est un secteur qui recrute ! Le gouvernement commence donc à s’y pencher (enfin) sérieusement. Le projet de loi « Pour une République numérique », co-créé avec les internautes, fait partie des initiatives récentes. Le texte de ce projet de loi, porté par la secrétaire d’Etat au numérique Axelle Lemaire, a été adopté à la grande majorité en première lecture et a fait l’objet d’un accord en commission mixte paritaire. Pour le moment, il est déjà prévu de définir « le régime particulier applicable aux compétitions de jeux vidéos […] en vue de développer et d’encadrer cette activité ». Les compétitions sortiront normalement du champ des lois concernant les loteries (si le cashprize est réparti d’une manière bien spécifique), ce qui les contraignaient grandement jusque-là. De plus, l’arrivée d’un contrat de travail pour les joueurs eSport est abordée dans le texte. Pour la lecture définitive, rendez-vous le 20 juillet prochain à l’Assemblée nationale !