UN COMBAT PROMETTEUR

Et ça y est, nous y sommes, le choc de l’Ouest (Western Clash) débute ce vendredi 4 août ! Les 8 équipes qualifiées sont donc prêtes à en découdre. Tous s’accordent sur le fait que Fnatic sera très dure à déloger et de fait, ils se placent grands favoris de la compétition. En revanche pour la deuxième place, rien n’est fait. Est-ce que l’Europe va continuer sa domination sur les équipes américaines ou est ce que la révolte sonnera le glas de cette suprématie ? On a évidemment tout vu sur GameWard TV et on vous raconte tout !

Divider_SkyShapes.png

PREMIER JOUR : ON PREND SES MARQUES

Les champions du monde sont mis à l’honneur en début de compétition et donnent le coup d’envoi de ce choc de l’ouest contre Red Canids, l’équipe brésilienne issue de la région mineure AL (Amérique Latine). Sans aucune surprise, la hiérarchie est respectée avec un 2-0 logique et incontestable. Red Canids tombe dans le looser bracket et aura une chance de prouver sa valeur contre un adversaire un peu moins fort, Fnatic étant la référence de la perfection en cette période estivale.

 

C’est ensuite au tour de Team Liquid de rentrer dans la compétition face à Tempo Storm, l’équipe nord américaine réputée pour avoir des difficultés en LAN. Sans performer mais solidement, les coéquipiers de Hasuobs remportent leur BO 2-0 en nous gratifiant, comme à leur habitude en ce moment, d’un pick Viking !

Le troisième BO de la journée oppose Gale Force eSports, l’actuel premier du HGC NA contre Nomia, équipe désormais récurente à l’international, issue de la région mineure ANZ (Australie-Nouvelle Zélande). C’était à priori un BO que l’on pensait serré et nous n’avons pas été déçu. Même si Nomia s’incline sur un 2-0, les matchs ont été intéressants et ont permis de voir que Nomia avait encore gagné en maturité et expérience. Seul regret de cette première sortie, Fat94 ne nous aura pas fait vibrer sur sa fameuse D.VA !

 

Dernier BO avant les matchs du looser bracket, l’Europe face à l’Amérique du Nord, Team Expert face à Team Freedom. C’est le BO de la nouveauté entre les deux équipes. Une première fois en LAN internationale et donc un premier grand test. Team Expert rassure, mais ne brille pas et Team Freedom montre qu’elle est une équipe défensive qui peut ne pas faire d’erreur. 2-0 en faveur de Team Expert et premier test réussi pour les coéquipiers d’Adrd.

 

Une fois ces quatre BO terminés, on pouvait attaquer le looser bracket avec des matchs probablement plus serrés. Les malchanceux Red Canids n’ont pas démérité, mais la région AL reste encore en dessous du niveau global de l’ouest. Ils sont donc éliminés sur un 2-0.

Pour le dernier match de la journée, on retrouve Nomia contre Team Freedom. Définitivement le BO le plus serré. Les dauphins auront tout essayé pour battre les américains de Team Freedom, jusqu’à prendre une manche… Les coéquipiers d’Arcaner (pour la dernière fois avant son départ vers l’Europe) s’inclinent 2-1 dans un BO plus que difficile à gagner pour Team Freedom.

Concrètement, cette première journée se termine sur le BO le plus « intéressant » en terme de jeu. Les autres BO de la journée ont été très déséquilibrés. Note à retenir de ce jour, pas moins de 38 héros sont sortis, ce qui nous réserve une suite de tournoi des plus intéressante !

divider_sml.png

DEUXIEME JOUR : LES NA EN DESSOUS

Un deuxième jour qui devait s’annoncer plus serré que le précédent, le winner bracket regroupait trois équipes européennes et une équipe nord-américaine. Dans le looser bracket, les deux dernières équipes NA attendaient leurs adversaires, impatientes d’en découdre…

Fnatic rencontre Team Liquid dans ce premier BO de la journée. On attendait une manche serrée même si les coéquipiers de Breez sont au dessus en tout point. Il n’en est rien, Fnatic écrase les coéquipiers de Splendour avec un 3-0. Team Liquid passe complètement au travers de ce premier match, avec un HasuObs qui n’était visiblement pas dans son assiette !

Team Expert, dont on le rappelle, se retrouve en LAN pour la première fois, allait rencontrer l’équipe NA la plus surprenante depuis le début de ce choc de l’ouest : Gale Force eSports. Les coéquipiers d’Adrd ont plié mais n’ont pas rompu, gagnant 3-1 et assurant leur place dans la suite du winner bracket.

Les deux soeurs américaines Tempo Storm et Gale Force eSports se rencontrent dans ce premier match du looser bracket. C’est probablement le moins bon BO de ce Western Clash en terme de niveau. Des drafts impossibles à analyser, des builds tout aussi spectaculaires… Un 3-2 en faveur de Gale Force eSports qui est, finalement, la seule chose que l’on retiendra.

Team liquid aurait du se défaire de Team Freedom assez facilement seulement voilà, les américains ont décidé de profiter de la mauvaise forme des européens pour tenter leur chance. Team Freedom fera bonne impression dans ce BO, confirmant que sa nouveauté sur la scène internationale n’est pas le fruit du hasard. Après quelques difficultés, menés 2-1, les coéquipiers de Blumbi s’imposent 3-2.

La pluie de héros continue sur ce deuxième jour de Western Clash, puisque pas moins de 46 héros sur 69 au total seront passés dans le Nexus. Les 9 champs de bataille de la liste ont tous été joués. Diversité semble être le mot d’ordre de la compétition !

divider_sml.png

TROISIEME JOUR : L’EUROPE SANS SURPRISE

Troisième et dernier jour de la compétition que l’on retiendra finalement comme étant la journée du « bô jeu ». Des matches intéressants avec des équipes appliquées

Fnatic s’est fait très très peur contre Team Expert lors du premier match, les coéquipiers de Quackniix se sont fait malmener en macro (C’est assez rare pour être noté). TE tente un rush core à la fin, n’arrivant plus à gagner de team fight, mais malheureusement, cela ne passe pas… Finalement Fnatic s’impose 3-0 mais on retiendra que les suédois ont eu une première manche difficile.

Dans le looser bracket on va donc jouer la revanche de la dernière journée de HGC, avec Team Liquid contre Team Expert (3-2 pour Liquid à l’époque). Team Liquid, en dessous de son niveau habituel dans ce Western Clash, ne peut pas stopper le rouleau compresseur Expert et s’incline 3-0.

 

On pensait que Team Expert pourrait faire quelque chose en finale au vu de ce qu’on a pu voir durant ce Western Clash mais c’était sans compter sur Fnatic qui domine outrageusement le monde actuellement. Finalement, les suédois marquent 3 points qui, avec le point d’avance accordé par la victoire en finale du winner bracket, donne 4-0. Team Expert voyant qu’ils ne pouvaient rien faire, propose un Butcher dans la 3ème manche plus ou moins efficace selon les personnes. Tous s’accordent sur le côté fun de la chose !

 

Finalement, la logique est respectée dans ce choc de l’ouest. Les régions mineures ont été éliminées au premier tour, les équipes américaines n’ont pas pu empêcher l’Europe de s’emparer des trois places du podium. Niveau héros, on finit avec 53 champions (bannis ou joués) ainsi que les 9 champs de bataille joués. Globalement on retiendra une grande diversité des drafts, une bonne première sortie pour Team Freedom et Team Expert, un Gale force eSports qui aura essayé à côté d’un Team Liquid décevant et un Fnatic vraiment très au dessus !

divider_sml.png

Pour ne rien manquer du HGC, suivez notre page récapitulative des scores et des classements. Retrouvez nous pour la suite du HGC, fin aôut, sur GameWard TV .