Gilles Pfendler, aka TankFTW, commence à avoir roulé sa bosse sur Heroes of the Storm. Révélé au grand public avec l’équipe Evil Murkies, il a pu côtoyer ensuite les plus grands en se qualifiant avec beGenius à la ligue professionnelle du HGC Europe. Aujourd’hui revenu en Open Division avec l’équipe Run it Down, nous sommes allés à la rencontre de ce joueur acharné qui a misé sur le MOBA de Blizzard.

divider_sml.png

Depuis combien de temps joues-tu à Heroes ? Pourquoi avoir choisi ce jeu en particulier ?

Cela fait deux ans que je joue à Heroes. Je suis un ancien joueur de League of Legends. J’ai arrêté LOL car les nouveaux patchs m’ont dégoûté du jeu. Du coup, je me suis tourné vers Heroes et j’ai direct accroché avec la diversité des maps et des champions de l’univers de blizzard.

Tu as fait partie du HGC avec beGenius. Quels ont été les principaux changements dans ta vie avec l’entrée dans ce tournoi ? T’entraînes-tu toujours autant maintenant ?

Les changements dans ma vie à l’entrée en HGC, c’était beaucoup moins de temps pour moi et beaucoup plus sur le jeu. C’est un peu dur comme vie je trouve. Et non, je m’entraîne moins que pour le HGC, 1h de scrim par block en moins, donc 17h-19h 20h-22h au lieu de 16h-19h 20h-23h ce qui me laisse plus de temps pour ma vie IRL.

Que penses-tu de l’eSport en France ?

Je pense que l’esport, c’est juste l’avenir du sport qui commence à devenir lassant.

Arrives-tu à en vivre ? Comment ce métier est perçu par ton entourage ?

En ce jour, je n’arrive pas du tout à vivre de l’Open Division. Avant, oui, je gagnais bien ma vie en HGC. Mon entourage était plutôt content pour moi que je fasse quelque chose qui me plaise.

Tu n’es pas reparti avec tes anciens coéquipiers en Open Division. Quelles en sont les principales raisons ?

Unnstable et moi avions déjà parlé de l’avenir avant le creuset et nous ne voulions plus jouer avec les autres. Problèmes de communication et d’investissement.

Comment cette nouvelle équipe s’est-elle formée ? Est-ce qu’ Unnstable et toi avez fait un casting ?

Alors oui, j’ai effectué beaucoup de tests et gardé ceux qui semblaient être les meilleurs pour moi et qui pouvaient s’améliorer en équipe, avec une bonne communication.

Qui s’occupe du draft et des calls chez Run It Down ?

Je prends la responsabilité de tout chez Run It Down. J’ai vraiment envie d’avancer et je suis la personne avec le plus d’expérience, sans oublier Unnstable qui m’aide aussi.

Que penses-tu du niveau de L’Open Division EU, notamment au niveau des équipes ?

Je pense que dans cette Open Division, il y a un plus grand nombre d’équipes avec un niveau similaire. Plus précisément, je dirais qu’il y a quatre ou cinq équipes qui peuvent donner de belles rencontres.

Penses-tu que des équipes d’Open Division pourront une nouvelle fois se qualifier dans la ligue professionnelle cette saison ? Si oui, lesquelles ?

Oui. Je pense que Bushido e-Sports et nous même avons une chance de nous qualifier. Cela dépend vraiment encore de l’avancée du niveau de l’Open Division.

Quels sont vos objectifs pour cette saison d’Open Division ? Avez-vous une stratégie particulière ?

Être premiers et récupérer un slot au HGC. Quant à des stratégies particulières, nous n’en avons pas, mais je m’inspire beaucoup des meilleurs équipes pour certains drafts sympas.